Le Bordel des Jolis Garçons : la série mode.

Valentin-bordel-des-jolis-garcons

Monsieur Léon

 
C’est le branle-bas de combat au Bordel des Jolis Garçons ! Monsieur Gustave attend avec une pure impatience, Monsieur Léon,  son nouveau Boy. Il arrive de la banlieue par le train de 15 h 53 avec son innocence et son lot de rêveries. Du sang frais pour la maison de charme réservée à ces messieurs et coqueluche coquine du Tout-Paris. On y sert le meilleur champagne, les meilleurs aphrodisiaques et on y connaît les moindres charmes, messieurs-dames ! Tout le monde rêve d’y passer une nuit… Mais qu’est-ce qui fait la réputation de la maison la plus exquise de Paris ?
 
Sylvain-bordel-des-jolis-garcons

Monsieur Gustave

 
Monsieur Gustave, le père-maquereau, est à l’élégance ce que Madame Claude est aux hommes politiques : toujours le bon mot, toujours le bon goût. Le maître de réception qu’est cet ancien notaire est un pur délice. Nadine de Rothschild se transforme en pouilleuse du Moyen Âge à ses côtés et il est réputé pour la finesse des mets qu’il sert en public et… en privé.

C’est avec un nez féroce qu’il dégotte ses disciples : un maximum de culture dans un charme à s’en crever les yeux. C’est comme ça qu’il les choisit à la sortie des facultés et autres musées d’art contemporain. Il a le vice des grands esprits, la méthodologie des financiers et le savoir-vivre des princes…
 
Sylvain-bordel-des-jolis-garcons

Monsieur Edgar

 
C’est pour son raffinement que l’on vient s’enivrer d’opium chez lui. C’est pour Monsieur Edgar, le solitaire mystérieux au corps brutal et aux délices sauvages. Pour Monsieur Archibald, le dandy contemporain, maître contorsionniste qui lit du Baudelaire au lit. Pour Monsieur George, « l’Américain », réputé pour ses rodéos sauvages et sa descente alcoolique qui en tue plus d’un. C’est pour Monsieur Manuel, ses charmes exotiques et ses drogues du bout du monde. C’est pour l’ensorcellement suave de Monsieur Théodore, le poète des accessoires et l’adorateur des fleurs. C’est pour cette quintessence de ce qui se fait de plus érotique dans la beauté d’un corps d’homme. C’est pour goûter à la chair la plus torride et pour n’en être jamais rassasié. Le Bordel des Jolis Garçons, c’est le fantasme d’un tableau parfait où se mêlent intelligentsia et esthétisme. Et une fois qu’on a croqué la pomme…
 
Sylvain-bordel-des-jolis-garcons

Monsieur Georges

Sylvain-bordel-des-jolis-garcons

Monsieur Archibald

Sylvain-bordel-des-jolis-garcons

Monsieur Théodore

 
Comment y entre-t-on ? C’est Monsieur Auguste qui prend les réservations mais c’est Monsieur Marcel, sa célèbre moue et son music-hall de chambre qui décident qui incorpore le rêve. Le cerbère du bordel est réputé pour exiger l’excellence car, bien sûr, seul le beau monde le fréquente : aristocratie de la nuit et autres bijoux de l’art contemporain viennent plonger leurs lèvres dans la tasse de Monsieur Achille, encensé pour ses after « tea » party des plus démoniaques. On y danse, on y rêve, on y baise, on profite de la vie. C’est une fresque du paradis, sans limites, sans frontières, où seuls la liberté et l’amour qui en découlent règnent.
 
Sylvain-bordel-des-jolis-garcons

Monsieur Marcel

Sylvain-bordel-des-jolis-garcons

Monsieur Achille

Sylvain-bordel-des-jolis-garcons

Monsieur Manuel

 
On n’y est que la nuit, le jour on dort. On se lève quelquefois pour aller faire le marché et chercher les fleurs. On rigole, on joue aux cartes. Banalité d’un endroit où, finalement, on ne vit que de… bonheur.

Le Bordel des Jolis Garçons, c’est l’idée que l’on se fait d’un rêve dont on ne se réveille jamais : celui d’un lieu où la seule règle est de ne pas en avoir … 

 
Sylvain-bordel-des-jolis-garcons

Monsieur Auguste

 

Le Bordel des Jolis Garçons

Photographie: Jules Faure.

Direction Artistique: Cécile David

Production: Stèv Romani-Soccoro

Consulting Mode: Adrien Lang / Poils!

Mise en Beauté: Clara De Gobert

Vidéo: Myrtille Moniot

Modèles: Laurent Kaus – Stéphane Reine – Arnaud Lambert – Valentin Gleyze – Axel Sourisseau – Fabien Chesseboeuf – Florian Bardou – Sylvain Le Formica – Stéphane Chaco –  Ian Fountain

 

Bien à vous.

Symbolique : le coffre-fort du vintage.

C’est une de ces adresses cachées que généralement ont tient à garder secrètes. Petit diamant taillé dans l’écrin qu’est la rue de Cotte près du Marché d’Aligre, Symbolique est certainement la plus délicieuse boutique vintage du Tout-Paris.
 
symbolique-laurent-kaus
 
Comme le prêt-à-porter a son luxe, le vintage a ses codes de qualité. Alors que Freep’star est indubitablement une fast-fripes efficace pour les petits budgets, la boutique de Laurent Kaus se révèle en être la Haute Couture. Le dandy contemporain qu’est le chef de Symbolique a le nez pour ce qui est rare, beau, ancien sans être vieillot. Micro espace, maxi efficacité pour ce délicieux cocon où sont brassées les époques. Monsieur Kaus cherche, fouine, négocie dans les ventes aux enchères pour nourrir sa boutique d’un prêt-à-porter improbable et terriblement chic. Il agrémente le tout de bijoux à la fois hors du temps et contemporains, sans oublier une sélection d’accessoires loufoques et de chaussures irrésistibles.
 
symbolique-laurent-kaus
 
Shopper chez Symbolique, c’est une expérience à apprécier à sa juste mesure. On ne vient pas ici que pour consommer des pièces d’un style unique, on s’offre un moment d’expertise. Monsieur Kaus est un historien en la matière, il ne vend pas n’importe quoi à n’importe qui, il vous déshabille pour mieux vous habiller ensuite. Il vous analyse pour combler vos désirs d’apparat. L’impressionnant blond à la barbe fournie et à l’élégance incarnée est le chirurgien qui vous conseille ce que votre corps permet comme perfection. Il est rare de pouvoir rencontrer un tel œil, quelqu’un qui peut vous dégoter LA pièce dont vous ignoriez l’existence mais dont vous avez toujours rêvé. Laurent Kaus, à travers Symbolique, redonne un vrai sens à l’adoration que l’on peut porter au vintage devenu à un certain moment vulgaire.
 
symbolique-laurent-kaus
 
Avec un registre allant de la fin du 19e jusqu’aux années 90, Symbolique propose un large choix de possibilités. Parfois graphique, parfois années folles, tantôt Versace grande époque, tantôt 80’s à mort, on ne sait jamais sur quoi on va tomber et c’est ce qui fait le charme de la chose. La nouveauté n’est jamais du copier-coller et l’espace, aussi petit soit-il, vit. Ça donne envie. On trouve toujours quelque chose et on ressort toujours content : le banquier ne fera pas d’AVC et le fait d’avoir ce sentiment de connaître un si bel endroit contribue à faire péter le baromètre d’endorphine. Comme un bon gros pétard.
 

 
C’est à cette mode-là qu’il faut être accroc. Pour le style, pour l’élégance française, parce que ça ne fait pas de mal à notre planète et par pur égoïsme, juste pour se faire plaisir. C’est cette culture qu’il faut préserver, l’œil pour le vintage de Kaus est aussi précieux que le savoir-faire des petites mains en Haute Couture et c’est quelque chose que tout le monde peut et devrait s’offrir. Il serait indécent de rater une si belle invitation. Le vintage des initiés s’offre ici une belle boîte à bijoux ensemencée par un gardien au savoir-faire en voie de disparition. Un écrin dont il est difficile de garder le secret tant on est fier de répandre une telle beauté…

 

Bien à vous.

Série mode: Fantasme goudronné

Flânerie lors d’une promenade dans votre chère et tendre ville : il fait beau, le soleil tabasse vos bras nus, un petit vent frais atténue la chaleur implacable, vos lunettes de soleil vissées sur le nez font rempart entre vos yeux et ce que vous matez du coin de l’œil… Personne ne vous voit mais la salive dégoulinant de votre bouche vous trahit.

 
fantasme-goudron

fantasme-goudron

Pull: James Long / Chemise: Tillman Lauterbach / Pantalon: Charles Anastase / Shoes: Diego Vanassibara / Casquette: New Era x Juun J

 

Ils sont partout, ces garçons de la rue, archangéliques, fantasme goudronné capturé en quelques secondes par un regard photographique. Quelques secondes où le hipster à chemise bariolée, le businessman rentrant de la Défense, le skateur juvénile ou encore le hippie de la fac de lettres se transforment en amant créé de toutes pièces par votre cerveau. On le regarde furtivement de la tête aux pieds, on se retourne sur son passage, matant ses fesses. On espère qu’il se retournera aussi et on s’invente sa propre histoire : un sourire, un échange de regards, le cœur qui bat fort et vite. On ne sait pas quoi faire, il vient nous parler, il est ému, bégayant l’envie de se revoir… Pouf ! Fantasme goudronné, ça n’arrive que dans nos rêves. Une échappée du réel qui donne de la puissance à nos envies. Histoire que l’on aimerait raconter quand on demande : « Comment vous êtes-vous rencontrés ? » Ah, ces garçons que l’on croise à longueur de journée…

 

fantasme-goudron

Sweat: Walter Van Beirendonck / Pantalon: Andrea Cammarosano / Bonnet: Tillman Lauterbach / Shoes: Juun J

 
On espère le retrouver dans la nuit noire des clubbing les plus moites, il nous servira de pornographie imprimée à l’aube du coucher. Il est de ces poésies d’amour que l’on aimerait voir écrites un jour sur du vrai papier. Continuez de vous retourner ! Chaque fois qu’il intimide vos sens, il se pourrait bien que vous soyez son fantasme goudronné.
 

fantasme-goudron

fantasme-goudron

Cardigan: Henrik Vibskov / T-shirt: Gareth Pugh / Pantalon: Henrik Vibskov / Shoes: Juun J / Casquette: New Era x Juun J

 
Ah, qu’il est bon de rêver au cours d’une journée dont le but est de ne pas en avoir. Croiser les garçons d’une minute qui deviendront par notre imagination ceux d’une vie. Qu’il est bon de flirter avec ses songes, d’ensemencer un jardin dont nous sommes les seuls à avoir la clef. Illusion ultime où la chaleur  développe la chimère et l’improvisation de l’excitation: quand le corps ne réagit plus qu’à l’excès, quand le désir dépasse toute modération morale… Que l’érotisme est divin dans la complexité notre propre soi.
 

fantasme-goudron

fantasme-goudron

Fourrure: Romain Brau / Débardeur: The Soloist / Pantalon: Walter Van Beirendonck / Shoes: Juun J / Lunettes: Vintage

 
Mise à l’honneur de ces inconnus qui ne font que passer comme des fantômes, qui ne savent rien de la sensualité qu’on leur accordent et de la jouissance qu’ils nous procurent. Sacrement de ces anonymes qui nous tourmentent. L’envie d’une série Mode où l’homme est un objet sexuel comme les autres… L’envie de manipuler le fantasme pour le rendre palpable.

  fantasme-goudron

 
Il est de tous les styles et de toutes les cultures, appropriez-le-vous. Faites-en le jouet de vos nuits : nous l’avons photographié pour ça. Il est à vous, on vous l’offre. C’est notre cadeau de retour, un vice que l’on a tous eu à un moment ou à un autre, inavoué souvent, évident parfois : les garçons de la rue, ce fantasme goudronné.

 fantasme-goudron

fantasme-goudron

Gilet: James Long / Chemise: Walter Van Beirendonck / Pantalon: Cédric Jacquemin / Shoes: Clarks Vintage

 

FANTASME GOUDRONNÉ

Une série mode réalisé par le M/M CREW

Photographie: JULES FAURE.

Stylisme: CÉCILE DAVID.

Texte: STÈV ROMANI-SOCCORO.

Modèle: AUBRY FARGIER.

Direction Artistique: STÈV ROMANI-SOCCORO, JULES FAURE, CÉCILE DAVID.

THANKS TO: RA, LAURENT KAUS, ROMAIN BRAU.

 

Bien à vous.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑