Pierre-et-alexis-en-dessin
 Je n’avais jamais vu ça : maison une d’édition indépendante de design. Rien que le nom, ça a déjà de la gueule. Je veux dire : aujourd’hui, qui a envie de porter un sac Chanel similaire à celui que des millions de modasses (et pas toujours les plus chics) vont posséder dans le monde ? C’est ça le luxe ? La productivité à outrance pour un effet aussi original qu’une pizza dans un restaurant italien ? Je préfère hurler que j’achète mes sacs dans une maison indépendante de design. Celle de Pierre Talagrand et Alexis Lautier, Mr & Mr, pour être exact.

Tout ce qui est bandant dans un processus créatif se retrouve dans ce duo à l’air calme mais fort en gueule. L’éthique, l’écologique, l’artisanat, sans oublier la poésie créative, sont réunis dans cette maison hors du réel qui propose une série d’objets étonnants tout autant qu’ultra enviables.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Étrange concept que celui d’inventer un atelier créatif qui ne se focalise par sur un thème productif précis. Sans concessions, au gré des idées et des envies, le binôme de designers met en œuvre des objets qui sont le comble du beau et du réfléchi tout en étant des plus inattendus : linge de maison, anneau révolutionnaire pour recycler ses vieux pots de grands-mères, pochoirs design, tente sapin de Noël ou encore bijoux et lunettes, il n’y a aucune limite, aucune frontière, et c’est ça qui fait la richesse de leur proposition. Ça flirte avec l’art contemporain tout en restant à une échelle palpable. Rien n’est hors de la compréhension et tout est pourtant dans l’extrême création… Génie de la réconciliation sans aucune faute de goût. Chaque objet est l’idée d’un désir qui s’est matérialisé avec la furieuse envie de le réaliser jusqu’à l’accomplissement le plus total. Il n’y a pas de ligne directrice, de plan marketing ou d’histoires de clientèle ; ce qui fait la force de cette maison, la beauté de ce qu’elle produit, c’est sa liberté d’expression. Et ça, ça vaut tous les sacs Chanel du monde entier.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

En parlant de sacs, je gardais le meilleur comme un secret que je n’avais pas envie de révéler. Tel est le principal atout de ces deux jeunes fous du design : perle rare d’envie, objet phare de toute leur production, leurs lignes de sacs en feuilles de palme tressées et cuir de veau sont à se couper une boule à troquer au marché noir… Ah non, attendez : encore de longs moments de jouissance avec mes deux testicules, la gamme commence à… 45 euros.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Fabriqués au Maroc dans le respect de la tradition et d’un artisanat éthique et écologique, et en plus accessibles aux moindres bourses ?! Pourquoi personne n’a encore cassé la gueule à Karl-Johan Persson ? Ces exquis orgasmes donnent envie de pisser dans un « Phantom » de Céline ! Pourquoi se ruiner alors que les nouvelles solutions créatives proposent des prix corrects ? Il n’y a pas de choix à faire, cette fois-ci, entre un design créatif hors de prix et un système de production inhumain, tout est là : le beau, le sain, le budget. Leur signature est même dénuée de tout excédent, comme dans l’air du temps jusqu’à l’intemporel. En investissant leurs dons artistiques dans une économie à échelle humaine, éthique et verte, Mr & Mr a réalisé le pari de ce que toutes les grandes griffes cherchent à faire passer pour impossible. On ne peut rien leur reprocher, que ce soit au niveau de la qualité, de la production ou de l’esthétisme. Les sacs de Mr & Mr sont le parfait exemple de la possibilité de marier ancestral et modernisme dans le respect de la nature et de l’être humain. Voilà ce qui devrait être la définition de l’élégance absolue. Voilà sur quel genre de création nous devrions jeter notre dévolu. Le nouveau luxe, c’est ça, c’est eux.

 

Bien à vous.

Mis en ligne par .

Tags:

    Envie de réagir ?