maison-marchand-moustafa

Alors que Paris a officiellement ouvert son énième Bal de Connasses, on ne se lasse pas de vomir sur cette danse nuptiale où des journalistes de mode véreux côtoient une fourmilière de blogueurs à l’ego surdimensionné pour assister à 12 millions de shows plus fades les uns que les autres. Bonjour, c’est la Fashion Week.

On en retiendra quoi ? Sûrement rien. Tout sera génial et fabuleux, les sacs et cadeaux pleuvant dans les rédactions alors que la mort du prêt-à-porter est aussi annoncée qu’imminente. Jean-Paul Gautier et Viktor & Rolf en dignes gardiens de l’intelligentsia créative l’ont bien compris en se concentrant uniquement sur leur direction couture… Mais qu’advient-il de notre jeunesse pauvre qui ne peut s’offrir les services de petites mains aux doigts d’or ? Pas besoin de prier sainte Carine (Roitfeld) pour se sortir de ce guet-apens nauséabond : la relève prend le contre-pied et s’offre l’insolence de vous abreuver de style plutôt que de tendance. La toute jeune Maison Marchand Moustafa en est bien l’exemple le plus naïf.

 

maison-marchand-moustafamaison-marchand-moustafa

 

« Naïf », terme péjoratif ? Loin de là, chers amoureux du vêtement ! Comme un fil conducteur, presque une signature, Iris Marchand et Sophie Nothnick Moustafa se lancent dans un projet qui invente une néo-couture où la beauté du geste, la création pure, la couleur, l’abolition des différences, le minimalisme et un regard résolument innocent font l’amour pour créer une griffe d’exception qui hume l’air du temps.

 

maison-marchand-moustafa

maison-marchand-moustafa

 

Le duo est complémentaire et attire le regard dès la première silhouette. Alors que l’une est styliste et extirpe de ses racines anglo-allemandes les lignes les plus pures, l’autre réinvente le candide pour retranscrire une imagerie moderne, cool et résolument hip. Le réseau souterrain et underground de la capitale s’arrache déjà les pièces loufoques mais totalement accessibles de cette jeune maison qui balaie les diktats d’une industrie suffocante d’un seul revers de machine à coudre, pour n’apporter que l’envie : l’envie de porter immédiatement ces sourires faits de matières nobles. Un parti pris élégant et pourtant totalement portable, le tout dans une gamme de prix doux…

 

maison-marchand-moustafa

 

Chez Maison Marchand Moustafa, on assume le fait de briser les frontières du genre. On le revendique, même. La collection totalement unisexe élimine tous les codes établis de la masculinité ou de la féminité pour ouvrir le champ des possibles. Plus de superflu, plus d’interférence à cause des tailles, on se concentre sur un vêtement cache-cache dont le jeu des couleurs vous abreuve d’une certaine joie de vivre. Les élastiques remplacent les fermetures Éclair pour s’adapter à la morphologie, le sportswear n’est pas loin pour appeler au confort, sans pour autant délaisser des coupes complexes, originales et forcément design.

Les deux jeunes créatrices n’ont rien à envier à une certaine Phoebe Philo dans l’intellectuel, sans pour autant en faire un cheval de bataille. Porter la Maison Marchand Mustafa, c’est même un oxymore : celui qui aime la mode mais qui la rejette dans sa forme dramatique et quasiment insupportable. MMM ressemble à un autre MMM époque idéale ; c’est déclarer au monde que l’on a du goût sans forcément être un mouton. C’est être de ceux qui ont l’intelligence de posséder encore un cerveau et donc de réfléchir à ce qu’ils portent. Ce n’est pas se considérer à la pointe de ce qui se crée mais en être le précurseur.

 

maison-marchand-moustafa

 

Mais c’est bien dans la production que les deux demoiselles se démarquent encore plus : du tout fait main qui brûle les yeux de désir. DU TOUT FAIT MAIN, les gars ! FAIT MAIN, BORDEL ! Vous me pardonnerez une certaine hystérie mais c’est tellement rare que ça mérite d’être signalé avec une certaine insistance. Petite production et rareté sont l’expression d’un nouveau luxe qui se veut judicieux et encore très discret. Un secret que l’on est fier de partager et qu’en même temps on voudrait garder comme un trésor d’une préciosité extrême. Un Hermès du cool qui ne détruirait pas tous nos espoirs d’avoir une relation saine avec les institutions bancaires.

 

maison-marchand-moustafa

 

Maison Marchand Moustafa est clairement une vision juste du futur, là où l’amour pour le style est divulgué avec passion. À porter sans modération quand on veut se délecter d’être un des défenseurs de l’avant-garde…

 
maison-marchand-moustafa
 

Bien à vous.

Mis en ligne par .

Tags:

Envie de réagir ?